Arrivé au dernier jour de Paléo, c’est toujours un moment triste, que ce soit pour nous les médias ou les bénévoles, chacun vit sont Paléo d’une certaine façon. Pour nous, c’est 95501 pas, 44 kilomètres, 50 artistes photographier, et bon nombre de photos prises. Mais nous sommes là pour parler de cette dernière journée avec une fin en apothéose. Mais, allons nous concentrer sur le but de la journée et la conférence de presse de fin de festival avec ces quelques chiffres :

250000 festivalier-ère-s

19 hectares pour l’enceinte du festival

820000 gobelets et 227000 assiettes et bols lavés sur place

250 concerts et spectacles.

Le Paléo festival est heureux de cette 45ème éditions avec beaucoup d’émotions des personnes qui travaillent pour que ce Paléo soit l’un des meilleurs en Europe. Il n’y croyait plus, et maintenant que l’édition est finie, ce n’est que du bonheur. Un grand MERCI A VOUS. Allez, on court au Club Tent pour voir une personne qui s’éclate sur scène, qui saute, qui court et qui mets de la bonne humeur sous la tente. Julien Granel est sa magnifique coupe de cheveux et un jeune auteur-compositeur et producteur, un claviériste français originaire du Sud-Ouest. Il a un album sorti en 2020. Un artiste plein d’énergie qui a de belles années devant lui. La scène de l’électro va bouillonner avec la ravissante Kety Fusco. Une tessinoise compositrice, qui a développé une approche novatrice de la harpe. Une reine de la harpe électronique et néoclassique, qui crée quelque chose d’inédit. Le 25 mars 2021, elle est la seule qui a ouvert le SDG Global Festival of Action. Un événement visant à sensibiliser aux objectifs de développement durable avec deux invités qui été à l’honneur, Patti Smith et Ben Harper. Cette artiste fait danser la place Belleville en plein milieu de l’après-midi sous une grosse chaleur et un nuage de poussière. On était presque entrain de danser dans le Sahara. On se retrouve sur la grande scène avec James BKS. C’est un Trépidant récit d’un incroyable artiste multi-instrumentalistes. Aux Etats-Unis, il compose et produit pour les plus grands rappeurs ; Ja Rule, P. Diddy, Puff Daddy ou Snoop Dogg. James BKS est le fils biologique de Manu Dibango. Son pseudonyme BKS signifie : Best Kept Secret ( le secret le mieux gardé ). Son père lui a appris les musiques traditionnelles, le jazzet la soul. Pas beaucoup de monde pour ce début de concert, mais les notes et la musique a fait se remplir le devant de la grande scène, et l’ambiance fut comme la météo, chaude. Mais il parait qu’au Dôme il se passe des choses intéressantes. L’artiste Kajeem, qui est un artiste charismatique et incontournable de la scène ivoirienne, promis à une carrière politique, va mettre en musique ses premiers textes, en créant le Ngowa Posse en 1990. En juillet 2008, l’album ‘ Qui a intérêt ‘, est sacré meilleur album reggae 2008 en Côte d’Ivoire. Le concert est incroyable, il fait valser les mots avec une rapidité en les faisant rimer. Le texte entendu, était sur le temps. Et à ce propos, le temps passe vite et nous devons allez sur la scène Véga y voir un jeune prodige. Cimafunk qui a deux albums depuis le début de sa carrière. C’est un chanteur et compositeur cubain, né à Pinard Del Rio à Cuba. Parfois, Cimafunk débarque sur scène avec une prière pour les ancêtres venus d’Afrique. Quand je l’ai vu danser et chanter, il m’a tout de suite fait pensé à un King de la danse et de la chanson. Le petit déhanché incroyable, vraiment une belle surprise. Le public connaisseur, est venu nombreux pour le redécouvrir. Mais la dernière journée n’est pas finie. La grande scène nous attend pour une fanfare très connue, qui est déjà venue plusieurs fois en suisse. Car, ils viennent de Hambourg, en Allemagne. Ce groupe de reprise, reprend et arrange des œuvres techno, house et deep house par des DJ bien connus. Ils tournent depuis 205 et ont déjà créés 3 albums. Tous de bon musiciens qui font bouger le public de l’ASSE, même si les festivaliers attendent le maître ce soir, le public apprécie la fanfare. Comme vous le savez, le village du monde avec l’Afrique de l’ouest arrive aussi à la fin de ces concerts, et le dernier concert sur cette scène, n’est qu’autre que Vaudou Game. Alors, allons parler à nos esprits et enlever nos mauvais esprits qui sont là, autour de nous, avec Peter Solo, leader du groupe et chanteur vaudou togolais au groove dément. Ce chanteur fou au groove halluciné, fait honneur aux rythmes afro-funk des 70’s. Vaudou Game est sans aucun doute parvenu à une transe rythmique, imparable, hérité de Fela Kuti et James Brown. Avec trois albums en live, c’est une impressionnante personne qui se trouve sur cette scène. Et nous allons tous nous faire envouter par sa musique et ces rythmes. C’est vraiment une très belle fin pour ce dernier concert dans le dôme du Dôme. La soirée avance et plus nous changeons de scène, plus on s’aperçois que la fin est proche. Les derniers concerts se succèdent les uns après les autres et nous allons maintenant faire le dernier concert sur la scène VEGA. Little Simz, rappeuse, musicienne et actrice britannique londonienne. Cette artiste a commencé à rapper et à écrire ses premiers textes à l’âge de 9 ans. En 2017, elle fait la première partie de Gorillaz pour leur tournée mondiale «Humanz World Tour ». En étant face à la scène, nous entendons le public chanter les paroles par cœur. On voit sur le visage du public leur sourire qui embellie Véga. Voilà, après un somptueux show de miss Simz, ils nous restent encore le feux d’artifice et Stromae qui va conclure cette 45éme éditions. Stromae, lance le 1er avril 2014 sa première ligne de prêt-à-porter, sous son label « Mosaert », des vêtements unisexes, créés en collaboration avec son épouse.Pour son concert, des robots nous attendent, mais surtout un être humain incroyable, un artiste que l’on n’a pas besoin de présenté.  C’est vraiment une grande star, et ces shows sont toujours à sa hauteur. Le belge se fait connaître en 2010 avec la chanson ‘ Alors on danse ‘, extrait de l’album ‘ Cheese ‘ sorti le 21 juin 2010. Après s’être retirer du monde en 2015, il revient par surprise en 2021. Il s’accapare la grande scène avec du matériel futuriste, même la grande scène a dû être renforcée à cause des robots de Stromae. Les musiciens sont amenés sur scène sur des robots, nous somme dans un autre monde. Avec le pupitre, Stromae nous montre que ce soir c’est lui le chef, et il le fait tellement bien. Bravo pour ce concert, ce show. MERCI PALEO pour cette merveilleuse édition. Toutes les informations sont disponibles sur le site de Paléo : https://yeah.paleo.ch/fr

Site des artistes :

Stromae https://www.stromae.com/fr/

Meute : https://www.meute.eu

Little Simz : https://www.littlesimz.com

Cimafunk : https://cimafunk.com

James BKS : https://www.james-bks.com

Kety Fusco : https://www.ketyfusco.com

Kajeem : http://kajeem.com

© Texte et Photos Showmedialive