Le grand raid 2021, enfin, une course qui nous a manqué terriblement. En ce samedi 21 Aout avec un temps magnifique, les coureurs sont prêt pour cette belle aventure. Le départ est donné dans les différents villages et les courses sont lancées à vive allure, après la dernière édition de 2019, allons-nous voir de nouveau gagnant, de nouveau records, la course va être très libre, il y a des favoris, mais vont–il sortir du lot. Cette année j’ai aussi décidé de changer un peu et de ne pas me faire une journée en Hélicoptère, mais me mettre à un diffèrent endroit en dessous du barrage de Moiry, et j’ai trouvé un endroit où tous les coureurs devront traverser le petit ruisseau et je me suis que cela pourrait changer mes photos des autres années. Et bien cela n’as pas louper, entre ceux qui traverse à fond, ceux qui descende du vélo, ceux qui y vont prudemment et qui se retrouve un peux embêter avec la petite butte jute après et qui au fur et à mesure devient de plus en plus mouillé et glissante, mais un bon spectacle, je note pour l’année prochaine. Donc vous l’aurez compris une journée idéal pour moi, les coureurs, l’organisation et la logistique pour la presse avec Media Impact. Maintenant parlons des résultats de la course avec en premier lieux une grande dame, pas par sa taille, mais par son talent, Florence Darbellay, elle a gagné toutes les course de tous les départ de ce grand raid avec en plus un nouveau record avec un départ a Evolène et un temps de 3 :39 :51, on ne peut dire qu’une chose BRAVO pour tous ces exploits, ces victoires et ces records, va-t-elle tenté l’année prochaine le E-bike avec son nouveau parcours…. Qui sait. Revenons maintenant sur les athlètes qui parcours les 125 km entre Verbier et Grimentz, le tableau d’arrivé chez les hommes avec la victoire de l’allemand Andreas Seewald en 5:54:56, en battant le record du sextuple vainqueur de l’épreuve Urs Huber qui a avait réaliser un 5:58:01. Urs Huber qui termine cette édition en 4ème position après le deuxième., le tchèque Martin Stosek et à la troisième place le suisse Martin Fanger. Chez les femmes sur la même distance, c’est la française Estelle Morel qui monte sur la plus haute marche du podium avec un temps de 7:50:11, elle est suivi par l’allemande Janine Schneider et l’Autrichienne Sosna Ktazina. Dans une course plus courte mais tout aussi intense un nouveau record est tombé chez les homme en 4 :59 :33 pour Micha Klötzli qui a fait le parcours Nendaz – Grimentz.

 

C’est une belle édition avec plus de 2000 coureurs, même si l’air d’arrivée était moins riche en stand, l’ambiance était conviviale et une vie normale a pu reprendre le temps de cette manifestation. A l’année prochaine pour la 32ème édition.

 

©Photos et texte Showmedialive