Le Marathon pour tous est devenu le Marathon sans fin, mais pourquoi ? Vu de l’intérieur.

Cette nouvelle série que la RTS propose du 9 juillet au 6 août à 20h05, une série qui a failli ne pas voir le jour, mais suite à un pari fou, et une production d’enfer, la meilleure des séries de la RTS a pu enfin voir le jour. Je vais passer sur les sélections des candidats et commencer l’histoire qui nous intéresse, le pourquoi.

Tout à commencé très bien au mois de mai 2020 avec 5 candidats déterminés, mais qui ne savaient pas encore à quelle sauce ils allaient être mangés. Des tests d’effort vont leur être soumis pour pouvoir préparer au mieux leurs entraînements.

Chaque candidat avait environ 4 entraînements par semaine, qui pouvaient varier de 1h à 2h30.

Quand vous prenez 5 sédentaires et que d’une semaine à l’autre ils passent de 0 à 4 entrainements, les corps sont bien malmenés, mais nous n’avons rien sans rien, et ce qui fait que cette série reste un exemple de « non-téléréalité ».

Les rencontres « tous ensemble » sont bien espacées, je ne vais pas tout dire, mais le principal c’est que nous avons gardé des liens très proches et on s’est encouragé mutuellement quand cela n’allait pas, donc même sans se voir régulièrement on se parlait tout le temps, c’est ce qui a créé ce team.

L’aventure avance bien avec quelques personnes blessées, mais dans un sens on n’est pas si mal que ça, ce qui va nous plomber le moral c’est : NEW YORK est ANNULE, là ça a bien joué sur notre motivation, car c’était le graal de participer et passer cette ligne d’arrivée de ce MYTIQUE MARATHON.

Nouveau départ, le deuxième dans la tête il faut s’y remettre, se plonger dans les entraînements mais pour quel objectif ?

Nous avançons dans la série et certains noms sortent du lot, Valence, Florence, ces marathons de fin d’année qui pourraient sauver cette émission, car sans New-York, faut-il continuer ?

Beaucoup de questions se posent, mais il y a des personnes qui croient en ce projet, et qui ne lâchent rien, sans citer de nom, un grand MERCI.

Les mois passent et malheureusement ce qui était à prévoir se passe à chaque fois, les marathons sont annulés les uns après les autres, et dans notre tête, la phrase qui passe en boucle c’est : est-ce que je n’ai pas fait ça pour rien ?

Alors non puisqu’en premier on le fait pour soi, maintenant nous avons eu un ennemi qui nous a suivi tout au long de ce projet et qui nous a mis des bâtons dans les roues, voir des clous sous les chaussures, c’est le COVID.

Le même qui va faire qu’au mois d’octobre tout s’arrête, une pause s’impose, certains continuent les entraînements gentiment en attendant la suite, s’il y a, d’autres tombent malade, ou sont blessés et cela permet de récupérer un peu, tout est en stand-by.

Il faudra attendre janvier 2021 pour que tout reparte normalement, l’aventure continue, les 5 sédentaires sont repartis pour un troisième départ.

Maintenant je ne vais pas vous raconter la fin, il faudra regarder les épisodes chaque vendredi sur RTS 1 à 20 :05.

Voilà pourquoi le marathon pour tous est devenu le marathon sans fin.

©Texte Showmedialive Photos Team Marathon sans fin