Pour son passage à l’Aréna de Genève, six cents  fans inconditionnels de rock et de Lenny Kravitz se sont donnés rendez-vous en ce mardi 15 mai.
Mais avant, il ne faudrait en aucun cas oublier la chanteuse de 23 ans qui ouvre le show ce soir : Annahstasia Enuke, une chanteuse d’origine nigerienne, qui vit à Los-Angeles. Cette jeune femme étudie les Sciences politiques et les Arts. Avec une voix claire et parfois rocailleuse, l’artiste nous emmène dans un show qui va nous bercer pendant 30 minutes. Merci Annahstasia pour ce beau moment. 
Maintenant le public l’attend, il est venu pour lui, et, aux premières notes de guitare, la grande star internationale est là et bien là. Le son est lourd, bon et fort, rien de mieux pour réveiller des genevois souvent tranquilles. Là, il va falloir bouger, crier et chanter pour faire voir qu’il, Lenny, n’est pas venu pour rien à Genève que l’ambiance peut y être géniale. Ce fut le cas. 6000 personnes conquises, un Lenny Kravitz en forme qui enchaîne les morceaux les uns à la suite des autres, tantôt en haut de la scène, tantôt en bas. Le concert fut à la hauteur de ce chanteur et musicien d’exception. Merci Lenny pour ce show,  pour cette tournée et pour tout le répertoire que tu nous as offert ce soir.
©Eric Frachon ShowMedialive